Historique

Conscients de la nécessité d’une étroite collaboration entre les trois SDIS de la Vallée de Joux, les états-majors et les municipalités ont travaillé depuis plusieurs années à un rapprochement et à une meilleure collaboration des trois corps.

Cette démarche s’est concrétisée dès 2002 par une convention de collaboration introduisant notamment une régionalisation de la formation, qui permettait d’une part d’économiser l’énergie nécessaire à l’organisation de cours à triple et, d’autre part, de mélanger les effectifs pour favoriser les échanges et améliorer la collaboration en intervention.

Une deuxième étape importante a été la création en 2008 du DPS B regroupant les SDIS des communes de L’Abbaye et du Lieu. Ce DPS B permet d’effectuer des interventions de premier secours sur environ la moitié Nordeste de la Vallée, allégeant ainsi le DPS principal du Sentier d’une partie des tâches. Une fusion administrative des SDIS des communes de L’Abbaye et du Lieu a été effectuée simultanément, afin notamment de rationaliser les tâches administratives.

Dès le 1er janvier 2009, les états-majors ont fusionné. C’est donc un seul état-major qui chapeaute les activités de défense incendie et de secours sur l’ensemble de la Vallée de Joux. Ce rapprochement a permis de définir de façon simplifiée et dans une bonne entente les futures structures du SDIS Vallée de Joux.

Dès le milieu de 2009, une fusion administrative a été effectuée afin de rationaliser les travaux administratifs avec l’ECA.

Fin 2009, la dernière étape de ce rapprochement, soit la fusion pure et simple des SDIS des trois communes, a été proposée et adoptée par les Conseillers des trois communes avec l’acceptation du règlement du SDIS Vallée de Joux et de la convention réglant les modalités de fusion des SDIS.

Nouvelle loi cantonale sur le SDIS

Le 2 mars 2010, une nouvelle loi cantonale sur le SDIS (LSDIS) a été adoptée par le Grand-Conseil. Cette nouvelle loi nécessitant une révision des règlements communaux, la commission du feu s’est mise au travail pour adapter aux particularités de la Vallée de Joux, les nouveaux règlements types proposés par le Canton et l’ECA. Il est en effet plus facile de faire accepter par les juristes de l’Etat les nouveaux règlements communaux si on se base sur les règlements types proposés par les services juridiques de l’Etat.

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close